Carence en vitamine D: quoi faire?

Comment reconnaitre et lutter contre une carence en vitamine D

carence-vitamine-d-1.jpgcarence-vitamine-d-2.jpgcarence-vitamine-d-3.jpgcarence-vitamine-d-4.jpg

Comprendre la carence de vitamine D

Chaque élément nutritif joue un rôle important dans l’organisme, ainsi, si on devait avoir une carence vitamine D, cela aurait des effets négatifs sur l’organisme.

Comment lutter contre une carence en vitamine D?

carence en vitamine DLes valeurs normales du taux sanguin en vitamine D sont de 50 à 125 nmol/l ou de 20 à 50 microgrammes par litre. Ainsi, il est recommandé aux enfants, adolescents, femmes enceintes et adultes de plus de 50 ans d’avoir un apport journalier en vitamine D de 400 UI par jour, 600 UI par jour pour les femmes qui allaitent et 800 UI par jour chez les sujets âgés. Présente dans l’organisme, la vitamine D combinée aux autres hormones du métabolisme phosphocalcique, se comporte comme une hormone hypercalcémiante. Elle agit également au niveau des reins et sur le système immunitaire. En cas d’une carence en vitamine D les phénomènes observés seront, une fatigue inexpliquée, les douleurs diffuses, des faiblesses musculaires, des fractures ou de l’ostéoporose. Dans cette situation, une surdose de vitamine D peut être prescrite ou alors le médecin pourra administrer une prise de sang appelée dosage sanguin de la vitamine D. La même prescription peut être faite pour les femmes enceintes, les personnes âgées et toutes autres personnes qui présentent des signes de carences.

Causes et conséquences d’une carence en vitamine D

La vitamine D est un élément nutritif qui favorise l’absorption des éléments tels que le calcium, le phosphore et le magnésium dans la partie intestinale de l’organisme ainsi que dans la partie rénale, elle facilite la réabsorption du calcium et du phosphore uniquement. Elle permet également la fixation du calcium sur les os et la bonne minéralisation des dents. Grâce à son action, on dira que l’apport en vitamine D dans l’organisme joue un rôle important dans le métabolisme des os. En effet, elle permet aux os de grandir et de se renouveler (de favoriser le développement osseux), de même, elle leur permet aux muscles de mieux fonctionner. De plus, elle intervient dans la prévention ou le traitement de différentes maladies comme le cancer du sein, le cancer colorectal, l’ostéoporose, l’insuffisance rénale chronique, l’hypothyroïdie, l’alcoolisme chronique, l’obésité, le rachitisme, etc. La vitamine D est présente dans l’organisme sous deux formes : la vitamine D2 et la vitamine D3. La vitamine D3 encore appelée cholécalciférol est la principale source d’apport en vitamine D, car elle représente près de 80% à 90% de vitamine D présent dans l’organisme.

carence vitamine DCette vitamine D3 est apportée à l’organisme par voie cutanée sous l’action des rayonnements UVB du soleil. En effet, suite à une exposition au soleil, les cellules épidermiques de la peau captent les rayons UVB transmis par le soleil et les synthétisent pour l’obtention de cette vitamine. Ainsi, on pourra donc assimiler cette vitamine D3 à la vitamine D naturelle. Cependant, outre les rayonnements UVB solaires, l’organisme se ravitaille en vitamine D3 par l’action de l’alimentation notamment la consommation du jaune d’œuf, les poissons gras et l’huile de foie de morue. Toutefois, l’alimentation est également source d’apport en vitamine D2 encore appelée ergocalciférol. Elle est présente dans certains végétaux et dans les comprimés vitaminés. Ainsi, une carence vitamine D est causée par une insuffisance d’ensoleillement qui peut probablement surgir en période hivernale, chez les personnes qui ne s’exposent pas suffisamment au soleil comme les personnes âgées. Une carence en vitamine D peut aussi être due à une mauvaise alimentation et les personnes les plus exposées sont les végétaliens et les personnes sous-alimentées vivant dans les pays en voie de développement, car elles ne consomment pas assez de viandes, de poissons et de laitage. Une carence vitamine D peut entrainer des pathologies digestives telles que la malabsorption intestinale, l’insuffisance hépatique ou l’atteinte pancréatique.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

1 commentaire récent :
  • Marylène a écrit :

    Je suis âgée de 56 ans. Je suis en carence de vitamine D. Que me conseillez-vous?